Ceci est une ancienne révision du document !


Une campagne chez les Autruches
Une ambiance, des avatars, du sérieux et de l'amusement, bref, du bon temps !

Par le passé

Depuis la création de l'escadrille en 2003, les Autruches ont toujours volé sur des campagnes aux théâtres d'opération variés. En 2004-2005, nous avons surtout utilisé les superbes campagnes proposées par DR_Hangar, conçues avec passion sur l'ensemble du front russe. Pour autant, les pilotes qui participaient à ces missions guidées par des fils conducteur ne se sentaient totalement impliqués dans leurs campagnes, car l'atmosphère de la campagne ne dépassait pas le cadre du jeu. Plusieurs Autruches ont créé un site dynamique en PHP devant à terme être utilisé comme un parser, permettant ainsi un décompte automatique des résultats de chacun des membres de l'escadrille, renforçant du même coup l'implication des pilotes au sein des campagnes. Ce système est peu à peu tombé en désuétude, notamment parce que les mises à jour du jeu fréquentes compliquaient celles du parser.

En mars 2005, Kasp mit la main à la pâte pour proposer de nouvelles campagnes, plus originales que celles que nous jouions. A l'époque, tels étaient les objectifs :

  • tenter de placer les joueurs dans des situations vécues lors de la guerre
  • améliorer l'efficacité de chacun au cours des missions (briefing complet et précis, permettant à chacun de savoir ce qu'il a à faire)
  • favoriser le retour des avions au cours des missions (gestion de stocks d'avions)
  • établir des tactiques en fonction des ressources disponibles (munitions, essence etc)
  • donner une place essentielle à l'attaque au sol (bombardiers et avions d'assaut)
  • limiter les vols d'IA au sein du camp où se trouvent les Autruches.
  • se préoccuper juste de ce qui touche à l'aviation, comme dans la réalité, et non de la gestion des troupes au sol (CF)
  • faire des missions made by AV

L'essentiel de ces critères s'est maintenu avec le temps. Les premières missions furent abordées dans une logique chronologique. Les Autruches volèrent au-dessus de l'Espagne, puis de la France côté allemand, puis de la Normandie et de l'Afrique côté britannique. Nous sommes aussi allés dans des contrées plus lointaines, dans le Pacifique, à Midway et en Nouvelle-Guinée. Enfin, Iceman a apporté sa propre créativité pour une campagne russe à Koursk. La plupart de ces campagnes étaient courtes, comportant entre cinq et douze missions. Le suivi des pilotes était effectué “à la main”, grâce à des tableaux Excel et HTML, mis à jour par Magik, puis Warpig. A partir de là, les Autruches prirent pleinement conscience de la “beauté du geste” de ramener son pilote et son avion à bon port, avec ou sans victoire(s) aérienne(s).

La campagne “Guadalcanal” entamée à l'automne 2006 a marqué une étape importante au sein des campagnes autruchiennes. Pour la première fois, le contexte historique fut particulièrement mis en avant pour servir de fil rouge aux missions. Celles-ci, souvent sanglantes, permirent à tous de mouiller leur chemise en maniant leur manche à balai, au-dessus des flots du Pacifique, les missions se terminant la plupart du temps par un appontage stressant côté japonais. Le suivi des pilotes persistait avec diverses innovations : homologation des victoires d'après le récit des pilotes, sauvetage des pilotes en mer par hydravion, remise de médailles et de citations, attribution de grades avec l'ajout d'insignes sur les avions japonais. Une véritable ambiance de campagne avait vu le jour.

les_autruches_en_campagne/deroulement.1225145000.txt.gz · Dernière modification: 2008/10/27 23:03 par av_kasp
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0