Mission 21 : tracts et tête de pont

Le 7 mai 1942 s’éleva un drapeau blanc, au cœur des Philippines. Le Général MacArthur venait de subir la plus importante capitulation de l’histoire militaire américaine. Les Alliés s’enfuirent comme ils purent vers l’Inde, abandonnant derrière eux plus de quatre cents chars, huit mille véhicules, quinze mille obus, trois millions de cartouches… La Birmanie devenait l’un des derniers théâtres d’opération encore partiellement aux mains des Alliés.

La Division indienne et la 36ème division chinoise sont violemment bousculées à quelques dizaines de miles de Toungoo. Tout le monde se bat autour de la rivière Chindwin. Ce cours d’eau, ainsi que la rivière Yu, constituent les derniers remparts naturels avant que les Japonais n’atteignent Toungoo. La situation est délicate, car résister entre les deux rivières est très dangereux : une offensive japonaise risquerait de coincer les soldats alliés sur ce bout de terre, sans parvenir à évacuer ou défendre dans de bonnes conditions. Sittaung (H-2) est l’un des derniers villages à tenir sur la route menant vers Toungoo. Kunming est aux premières loges ! Les Japonais sont en train de construire un ponton un peu plus au nord (I-2). Une tête de pont ennemie est déjà signalée sur la rive occidentale, et des troupes se trouvent sûrement à l’est du ponton.

Six SB-2 accompagnés par quatre Tomahawk et quatre Kittyhawk bombarderont le secteur I-2. La réussite de cette mission est capitale. Les chasseurs peuvent participer à l’attaque, en particulier les P-40 E qui emportent des bombes.

Six autres P-40 E largueront des tracts (fumigènes) appelant à la résistance au-dessus de Chiang Mai. Ils attaqueront ensuite l’aérodrome (M-10). Le Colonel Chennault leur donnera de plus amples informations sur les procédures d’attaque dans le briefing définitif.

Eventuellement, les avions des différentes missions peuvent se rejoindre pour remplir totalement leurs objectifs respectifs.

Disponibilités : 4 H-81 A-2, 10 P-40 E et 6 SB-2 M-100A

mis21.jpg

Les avions se dirigeant vers I-2 décollent de Toungoo, les autres de Kunming.

Rapport des pilotes

AV_Warpig

Dispo et position: Red 3 (2Pattes, Gnou, Warpig, Nyv)

Statut fin de mission: Mort. Très, très mort. Dispersé, même.

Revendications:

  • 1 bombe de 500 kg larguée sur des appareils au sol.

Récit: L'attaque au sol. C'est ce que je préfère. C'est donc avec un entrain non dissimulé que je vérifie l'attache de mon gros cachou de 454 kg placé sous le ventre de mon P-40. Nous effectuons la route avec les SB2 jusqu'à la tête de pont. Celle-ci vient de subir les assauts du groupe de Bed. Et après la passe des SB2, il apparaît que nos bombes ne sont plus si indispensables que cela. Nous les réserverons donc pour l'aérodrome, objectif secondaire de la journée.

Mais là, ce sera sans les SB2, descendus ou amochés par la dca. Que des chasseurs. 2Pattes prend son temps pour reconnaître les lieux. Bien lui en prend, une attaque d'aérodrome, ça peut faire des dégâts. Résultat : tout est en place pour entamer une belle attaque en ligne, chacun avec des cibles bien précise. Ca va être un massacre !

C'en fut un. En tout cas, en ce qui me concerne. Je vois 4 chasseurs bien garés au sud de la piste : c'est ma cible. Je vois également un cercle de sacs de sable, d'où fusent des traçantes. Merde, la dca, et elle en a après moi… En une demi-seconde, je dois choisir : avorter ma passe et effectuer des manoeuvres d'évasion, ou poursuivre quelques secondes de plus sur ma lancée afin de larguer ma bombe sur ces appareils. J'opte pour la seconde solution… Mauvais choix… A peine ma bombe lâchée qu'un explosion retentit. Il me manque une aile et mon moteur est en feu. A peine le temps de dresser ce peu encourageant diagnostic que mon appareil se transforme en boule de feu. Avec moi au milieu. Définitivement trop cuit.

AV_Bed

Dispo et position: Blue Leader (Bed, Ice, Tex, Riri, Ralf)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 1 bombe de 500 kg sur campement (véhicules, artillerie, DCA, ect …)
  • 1 Nate détruit sur aérodrome ennemi

Récit: Les Blue, plus proches du front ont pour mission de détruire le pont amorcé par les Japonais et tenir informés de la situation les bombers escortés par le second squad équipés de nos rutilents P40-E.

Arrivés sur Zone, nous détectons une forte activité au sol proche du pont en construction, véhicules, tanks, campements, artillerie, navires, ect … la DCA n'est pas en reste. Cette dernière n'est pas avare en obus. Après plusieurs passages et cerclant haut afin d'attirer la DCA, Ice et moi-même plongeons sur le pont. Ice mieux placé, passe le premier et largue sa tombe, aveuglé et secoué, je n'arrive pas à savoir si la cible est détruite, Ice est durement touché, il m'annonce dans un sursaut héroïque que le pont est détruit avant de s'écraser sur les berges du fleuve, pauvre gars !

Les SB2 arrivent en renfort pour le tapissage, tous les P40 surveillent la zone et tentent de divertir la DCA, Malheureusement, plusieurs SB2 seront gravement touchés. Toutes leurs bombes ayant été larguées, ceuxc-ci sont RTB en zone sécurisée. Le groupe Red Leader part en direction du bombardement de l'aérodromme, pendant les 4 restants du groupe Bleu déciment ce qu'il reste au sol. Une fois cette objectif accompli, nous partons en appui du groupe Red sur l'aérodrome, une fois ensemble, les quelques passes en straffing nous coute la vie de notre chef d'escadrille, d'autres sont sévèrement touchés; la chance est en train de tourner, il est temps de rentrer. RTB sans ennui, content de rentrer.

AV_Vicking

Dispo et position: Bertha (4 SB-2) Bertha Leader (Vic, Bigbang, Bolger, Kasp)

Statut fin de mission: RTB

Revendications: 3×2 FAB-100 sur groupe de véhicules

_Récit: Je leade le groupe de SB-2 jusqu'a l'objectif. Je demande au groupe Blue, qui est sur zone, des infos sur la cible, il nous dises avoir déjà détruit le ponton

Nous apercevons effectivement la zone, mais il reste des groupes de véhicules et un bateau DCA. Je lance une attaque de front, mon ailier gauche sur le bateau, moi au centre sur le groupe de véhicules le plus proche du pont, mon ailier droit sur l'autre parking.
Après largage nous filons en radada mais on m'annonce que je fume blanc. Je passe le lead au n°3 et part en Rtb.

Je me déporte au plus court sur Kunming, arrivé seul sur zone, je commence mon “vent arrière”, sort les volets et le train et…hé bien rien ne sort…

Tout est bloqué, je m'aligne, coupe les moteurs, met les hélices en drapeau et me vautre à plat ventre sans autre dégâts…Ouf!

AV_Iceman

Dispo et position: Blue Leader (Bed, Ice, Tex, Riri, Ralf)

Statut fin de mission: Mort

Revendications:

  • 1 bombe de 500 kg sur le pont

Récit: Météo un peu délicate pour cette mission avec du vent sous la couche nuageuse. Nous trouvons l'objectif sans trop de difficultés. Bed et moi lançont l'attaque: Mieux placé j'arrive le 1er sur l'objectif plein pot ou les traçantes de ces fichus DCA se rapprochent dangereusement de ma verrière. Je largue ma bombe et dégage, mais un obus découpe mon aile droite en deux! Pas le temps de s'éjecter, je m'écrase de l'autre côté du fleuve à quelques dizaines de mètres d'un nid de tanks……

AV_Bolger

Dispo et position: Bertha 3, leader Vick

Statut fin de mission: éjecté à quelques kilomètres au nord ouest de la base de Kunming.

Revendications: attaque au sol avec 3 FB-100, sans savoir si elles ont touché.

Récit: Excellente nav de Vick qui nous amène sans problème majeur sur l'objectif. Par contre, je perds de vue le reste du dispositif lorsque Vick annonce l'attaque en passant sous les nuages. Quelques secondes d'inattention de ma part, et je me retrouve en retard sur mes trois équipiers pour l'attaque de l'objectif. Conséquence prévisible, je suis bien pris pour cible par les mitrailleuses de la DCA, qui me touchent assez durement sur ma passe. Mon navigateur est tué, de même que le mitrailleur arrière bas, je suis blessé avec un joli voile rouge, et le moteur gauche fume noir. Heureusement, mon mitrailleur arrière haut n'a rien, et m'aide à me diriger en tournant sa tourelle vers l'avant. J'annonce mon RTB seul, en suivant le cap gonio.

À quelques minutes d'arriver sur Kunming, mon moteur gauche se coupe, le droit restant fonctionnel cependant. Mais plus le temps passe, plus j'ai du mal à maintenir l'altitude, et à stabiliser l'appareil. De plus en plus gêné par le voile rouge, je rate l'aérodrome de Kunming, et choisit de m'éjecter avec mon mitrailleur survivant à quelques kilomètres au nord ouest de la base de Kunming, que nous avons en visuel au cours de notre parachutage.

Dès que nous nous retrouvons en bas, j'espère que mon mitrailleur aura la bonté de m'aider à rentrer, car je suis pas mal amoché. Heureusement que la base n'est pas loin, et que la tour semble nous avoir vu nous parachuter. On devrait parvenir à rentrer entier, si tout se passe bien.

AV_2Pattes

Dispo et position: Red leader (2Pattes, Gnou, Warpig, Nyv)

Statut fin de mission: RTB (mais autruche)

Revendications:

  • une bombe de 1000 lbs dans la rain forest

Récit: Mission d'escorte encore, mais sur du bombardement. En prime on emporte des oeufs de 1000 lbs sous le ventre. Mais c'est pour la bonne cause: réduire la tête de pont japonaise en purée ou bien, si les potes s'en sont déjà chargé, en bien transformer cet explosif de qualité supérieure en montagnes de dollars (500 par petit cratère fumant même). Bon programme que tout cela, enfin, ce serait encore mieux si la convention de Genève interdisait la DCA hein (c'est vrai, c'est pas humain ce truc qu'à même pas besoin se vous surprendre dans vos 6h pour vous descendre !).

Arrivés sur objectif, on laisse les bombardiers chinois faire le travail, puis les Blue bossent aussi. “C'est bon il est traité l'objectif principal” demande-je innocemment. “Ouais, c'est bon, tu peux aller récolter tes dollars sur l'objectif secondaire” me répond aimablement Bed. Merci les gars ! Bon petit briefing en chemin. Les dollars c'est évidemment, chouette, mais être en vie pour en profiter, c'est mieux. Je propose donc qu'on repère soigneusement les lieux avant de passer à l'attaque, et qu'on se contente d'une passe bombe avant de dégager. Le straffing, on aura qu'à laisser ça aux Blue. Evidemment, va y'avoir de la DCA, mais avec une passe rapide et en restant au ras des arbres, ça devrait aller.

Nous voici sur site: pas un jap en l'air (dommage), plein de zoiseaux au sol, presque pas de DCA. Je me décide pour une passe au 300°. Je nous ammène parallèlement à la piste à 6000 ft, puis ordonne le break. Chacun connait sont objectif ça va être du velours ! Mince, j'ai commencé mon run un peu loin, et j'arrive avec un angle peu prononcé sur ma cible: miam, au moins une demi-douzaine d'appareil ! Bombe larguée. Mon ailier me dit que j'ai touché en lisière de forêt mais que le jap on du morphler quand même; cool !

On se compte et là c'est l'horreur: Warpig manque à l'appel. Nyv a effectivement vu une explosion devant lui pendant sa passe mais il a pensé que c'était un bombe. On réalise alors l'horrible vérité: notre vétéran est parti en fumée. Putain de DCA !

Les Blue qui viennent d'arriver nous aident à évaluer la situation: peut d'appareil touchés, aucun au nord (ma bombe a complètement raté son objectif). Malgré la mort de Warpig, j'ordonne tout de même un deuxième passe de straffing. Assez inefficace, en prime, je me prend un plomb de la DCA nord, et pense bien que je ne vais pas réussir à redresser. Ok, ça suffit, j'ordonne le RTB.

RTB morose, finger four du manquant. On se pose, et l'arrivée rapide de Gnou derrière moi m'oblige a quitter précipitamment la piste: je termine en autruche; y'a des jours comme ça …

AV_Nyv

Dispo et position: Red (2Pattes, Gnou, Warpig, Nyv)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 2 appareils au sol détruits
  • un armurier blagueur

Récit: Détaché sur la droite de l'escorte, je scotche Warpig tout du long, un boulot peinard n°4.. Pas d'opposition en l'air jusqu'à l'objectif.

La DCA en bas est très active et j'ai presque envie de demander au cochon de guerre de remonter de 2000 pieds pour qu'ils nous lâchent un peu. L'objectif semblant traité, on se déroute vers la cible secondaire, un aérodrome à 40 bornes à l'est que le groupe avait déjà harcelé il y a quelques jours.

Une fois sur place, on fait une large orbite gauche histoire de prendre nos repères. Une bonne préparation c'est déjà la moitié du boulot comme on dis. Nous voilà donc en colonne, à un break de l'attaque. C'est sans compter sur ce satané nuage, qui me faisant perdre tout contact visuel et sur le sol et sur mon groupe retarde mon break de 2 petites secondes..

Etant naturellement doué pour reconnaitre ma gauche de ma droite, je me paie également le luxe de me planter d'objectif et fonce maintenant sur le même que Warpig. Au moins j'ai un peu de séparation horizontale.. J'aligne tranquillement l'objectif, observant du même coup le Cochon qui passe dans mon colli pour sa passe, emportant 2 appareils japs dans le souffle de sa bombe.

Quand, pour une raison inexpliquée, son appareil se transforme en une énorme boule de feu!

Instinctivement, je largue mon oeuf et rejoint 2pattes et Gnou un peu plus au nord. Malgré la perte de notre CAG, 2pattes nous emmène faire une autre passe (histoire qu'ils payent l'addition), mitrailleuses cette fois. Les Blues sont arrivés entre temps et commencent eux aussi à arroser à droite à gauche. A l'issue de la 2eme passe, 2pattes est touché (après un rapide check up, sans gravité semble t'il), nous en restons donc là.

Blue semble aussi essuier des pertes et part en RTB. Bien malgré nous, nous adoptons la formation du disparu (pas dans le bon ordre certe), et c'est un peu plus tard, au moment où l'on en discute que je m'en apercevrai. Le coeur lourd, nous arrivons en vue de Kunming, direction l'armurerie..

AV_Bigbang

Dispo et position: Bertha (4 SB-2) Bertha Ailier (Vic, Bigbang, Bolger, Kasp)

Statut fin de mission: éjecté et brulé au troisième degré

Revendications: 3×2 FAB-100 sur groupe de véhicules

_Récit: Je suis mon leader Vic en SB-2 jusqu'a l'objectif.
Arrivé sur site, on repère la zone et on plonge sur les DCA qui s'activent. Je lance une attaque de front, sur le parking.
Après largage de la moitié de mes bombes sur les véhicules, je fais une deuxième passe du fait que cette foutue DCA ést toujours vivante. Je balance le reste de mon chargement mais prend quelques pruneaux dont un dans le reservoir gauche, moteur gauche qui fume noir. Demande RTB pour panne mécanique. Cinq minutes plus tard, le moteur s'embrase. Je coupe les magnétos mais rien n'y fait: ça crame toujours. Une bonne minute plus tard, l'aile gauche prend son indépendance: éjection pour tout le personnel de bord en territoire ami.//

Compte-rendu

Le mot du Colonel


Notre glorieux chef d'escadrille n'est plus. Warpig “HangOver” nous a quitté en traversant le terrible déluge de feu de la défense anti-aérienne japonaise tentant de repousser avec férocité l'attaque des Tigres Volants sur l'aérodrome d'Aberdeen. Jusque dans une ultime boule de feu, il aura éclairé l'escadrille de son immense expérience, participant à chaque mission, ne refusant aucun engagement pour aller au devant de la mort et entraîner ses hommes au coeur des combats avec le plus grand sang-froid. Avec plus de 21 victoires, Warpig laissera derrière lui un palmarès des plus impressionnants que sans doute aucun pilote n'arrivera plus à égaler dans les cieux de Birmanie. L'ensemble des mercenaires de l'AVG est en deuil, les drapeaux sont en berne sur tous les aérodromes des Tigres Volants pour saluer une dernière fois un homme plus que respecté.
Gnou aura désormais la lourde mais élégante tâche de prendre les rênes de l'escadrille.

Historiquement


L’AVG menait le combat au bord de la rivière Salouen au début du mois de mai 1942. Le 6 mai, six Tupolev SB bombardèrent des convois de camions au fond des gorges de la Salouen. Les Japonais étaient en train de forcer les verrous de la 36ème division chinoise. Les armuriers des Tigres Volants adaptèrent les P-40 E afin qu’ils puissent emporter des bombes soviétiques de 550lb. Des quatre pilotes qui prirent l’air le 7, un seul avait une telle charge, les autres se contentant de bombes de 35 lb, appelées « tondeuses à gazon ». Ils attaquèrent les véhicules cachés dans le relief, y compris le lendemain, où ils furent escortés par huit Tomahawk. Les piqués étaient particulièrement vertigineux dans le cadre montagneux de la Salouen. Avec un angle de 50°, les pilotes fonçaient à 300mph vers leur cible, larguant de petites bombes à fragmentation. Puis s’enchaînaient les passes de strafing, au nombre de trois ou quatre. Le Kittyhawk avait la fâcheuse tendance à prendre de la vitesse trop rapidement, de manière déraisonnable, incontrôlable.
La pluie vint interrompre ces attaques le 9 mai. Les Chinois parvinrent pour autant à remettre pied sur la rive japonaise. La situation devenait de plus en plus confuse autour de la rivière Salouen. Le 10 comme le 11, les gars de l’AVG repartirent à la charge, en tâchant d’éviter tout tir ou bombardement fratricide, les hommes de Chiang, de la 2ème division de réserve ayant aussi pris position côté japonais.
Enfin, Chennault envoya six Kittyhawk au-dessus de Hanoi, le 12 mai 1942, pour larguer des billets de propagande, adressés aux Français d’Indochine, appelant les blancs à résister contre les Japonais. Ces mêmes chasseurs avaient ensuite pour objectif de bombarder et de strafer l’aéroport de Gia Lam. A Hanoi, un intense tir anti-aérien les attendit. Puis vinrent les Ki-27 « Nate », dont au moins quatre s’en prirent avec parcimonie aux Tigres Volants lorsqu’ils attaquèrent l’aérodrome. La confusion était totale, les nuages étant bas. Au milieu de la DCA, les Kittyhawk s’acharnèrent à détruire des avions au sol, avec succès. Les pilotes annoncèrent avoir détruit une quinzaine d’avions, pour une trentaine d’autres endommagés. Les Japonais ne comptèrent pourtant que trois ou quatre avions détruits au sol, et un Nate abattu en l’air. Qu’importe, Madame Chiang exultait : « si nous détruisons quinze avions nippons chaque jour, il n’y en aura bientôt plus !»

les_autruches_en_campagne/les_campagnes/avg/mission21.txt · Dernière modification: 2009/02/10 00:36 par av_kasp
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0