Mission 7 : Scramble !

La fin décembre et le début de l’année 1942 ont été marqués par quelques attaques d’aérodrome menées par une poignée de Tigres Volants. Ces strafings étaient dangereux, mais efficaces, d’après les compte-rendus. Pour le reste, l’ennemi continuait toujours d’arriver en masse au-dessus de la Birmanie, tandis que Singapour était au bord du gouffre. Tout le monde murmurait que l’invasion de la Birmanie était imminente.

Aujourd’hui, dimanche 4 janvier 1942, la sirène a retenti à 5h du matin. Après que le mitrailleur avant de l’avion leader ait tiré une rafale (pour pallier aux mauvaises communications radio), les trois Sally japonais larguèrent leurs bombes sur le terrain de Mingaladon (Uglovoye). Dès que les Tomahawk prirent l’air, les Nippons tournèrent le dos pour se réfugier en Thaïlande.

A 12h30, rebelotte ! Alarme ! L'ennemi arrive ! Tous les hommes doivent courir vers leur avion ! Les instructions seront données au cours de la montée !

Disponibilités : 14 P-40 C (en théorie)

Rapport des pilotes

AV_Toto

Dispo et position:

Statut fin de mission:

Revendications:

  • xx
  • xx

Récit: blabla

AV_Vicking

Dispo et position: Bravo 4 (Bed, Iceman, Tex,Vic)

Statut fin de mission: Mort

Revendications: /

Récit: En grimpette, nous nous retrouvons sous les trainées de condensation qui laissent à penser à des bombardiers.

Manque de bol, ces contacts dégringolent sur nous a toute allure et nous sommes rapidement tous coiffés par 2-3 chasseurs chacun.

Je réussi à éviter tant bien que mal les rafales, venant même au secours d'un des nôtres, lorsque qu'un Chuck Norris bridé me colle le pruneau de trop qui tue mon pilote en plein vol Plus de son, plus d'image, bonsoir M'sieur-dame.

Très drôle le coup du panneau “Follow me”

AV_Loul

Dispo et position: n°4 groupe Charly (2pattes, Riri, Warpig)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 1 KI 23 en flamme, abattu
  • 1 KI 23 fume blanc

Récit: On part en scramble, avec le groupe Charly au cap 300. 2 autres groupes annoncent être attaqués en radada. On est a plus de 14 000ft, on confirme pas, pas de contacts. 180° et descente au contact de la mélée. Ils sont là et c'est un peu confus je perd mon leader. Je tombe en altitude sur 2 KI , j'en aligne un, rafalle de 5 sec, il flambe et tombe. Riri annonce DCA sur rangoon, alors cap au 180 pour se rendre compte qu'il y a rien. On décide RTB rjoint en route par 2 autres P40. On ammorce l'aterro quand 2 pattes aperçoit DCA sur la base en dur. On fonce et apercoit 2 contacts. J'en prends un en frontale et décide de RTB car on est 5 sur site..Posé sans PB

AV_Peetch

Dispo et position: Echo 2

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • nada

Récit: décollage sans problème, on monte à plus de 20000ft au Sud de la base, Nyv le leader annonce 2 contacts plus bas sur lesquels on fond, Magic passe trop près de l'un d'entre eux et c'est le choc, les deux avions tombes et le troisième décroche violemment, je perds mon leader dans la bataille, plus tard je fais 2 passe sur un Ki que Shane démonte pièce par pièce, je touche mais rien de concluant. RTB sans histoire.

AV_Magik

Dispo et position: Echo 3

Statut fin de mission: Mort (collision)

Revendications:

  • 1 KI

Récit: Décollage les dents serrés en avant dernier pendant le scramble. On regroupe au sud en spiralant. Les collègues se font coiffer et on ne peut rien faire car nous sommes encore très très bas. On croise 2 KI, on leur plonge dessus. En frontal, j'en engage un, je dégage. Lui aussi. Mais je perds une aile sur une collision. Et là, gros débile que je suis, je me dit que c'est un peu haut pour sauter. J'attends trop longtemps, l'avion prend de la vitesse. Trop tard, impossible de décoller de mon siège. Je meurs en battant le record de vitesse sur un P40.

AV_Bolger

Dispo et position: N° 3 des Delta, conduits par Storm, avec Ralf et Kasp.

Statut fin de mission: RTB gros beurk

Revendications: rien, comme d'habitude.

Récit: Après que quelqu'un annonce à la radio que Ralf s'est crashé au décollage, je regroupe sur Storm au bout de quelques minutes, Kasp derrière moi. Lors du premier contact avec la chasse japonaise, je suis Storm dans sa première évolution quelques secondes, pour le perdre de vue très vite, de même que Kasp. Je tourne alors un moment pour retrouver d'autres P40 dans cette mélée assez confuse, pour revenir au dessus de la base en dur. Je participe alors d'assez loin à un engagement parmi quatre autres P40, sans trop m'approcher, pour éviter les collisions. Après que ce jap ait été descendu, je retourne au dessus de notre base de Mingaladon, et me prépare à atterrir, quand j'entends l'appel de 2Pattes pour s'occuper de 2 japs qui viennent de se faire engager par la DCA de la base en dur. Je fonce, pour voir que les méchants sont déjà engagés, et rejoignent leur créateur très rapidement, mouchés par les potes qui leur sont tombés dessus comme la misère sur le monde. De retour au dessus de Mingaladon, j'orbite le temps de laisser à tout le monde le soin de se poser. Si par malheur, je ratais mon atterrissage, je ne voudrais pas encombrer la piste et gêner ainsi les autres AVG. Bien m'en a pris, puisque je rebondis lors du premier contact avec la piste, pour ensuite retomber lourdement et faire une tentative de roulade avant avec mon P40. Évidemment, comme le zinc de Mr Curtiss n'est pas très souple, cette roulade se termine sur le dos, avec spectacle pyrotechnique à la clé. Je m'extraie très vite du barbecue géant que je viens d'allumer, en oubliant de couper le contact, et fonce m'aplatir, un peu hébêté, au milieu de la piste, avant l'explosion de mon zinc que je crains imminente. Et forcément, avec encore la moitié du réservoir plein, et toutes mes munitions, ça ne manque pas. Sur ce coup là, je ne crois pas que les mécanos pourront récupérer grand chose de mon appareil.

AV_Nyv

Dispo et position: Echo leader (Nyv, Peetch, Magik, Shane)

Statut fin de mission: RTB

Revendications: des trous dans un Ki, fumage blanc

Récit: cette fois l'intelligence service à vraiment les boules, ils sembleraient que les Japs en ai marre de nous voire les descendre comme à la foire. Ils auraient donc décidés à l'avenir de venir faire des trous dans notre jolie piste. Hors de question, encore celle des buveurs de thé pourquoi pas, mais pas touche à notre mess !!

Décollage en dernière position pour les Echos, on se place au dessus du golf au sud de la base et c'est parti pour la grimpette. Arrivé 12 000 pieds des contacts sont annoncés, la chasse ennemie est en train de coiffer les notres. On peut les apercevoir d'ici, ils sont juste un poil au nord mais la priorité c'est la grimpette. Tant pis les copains se débrouilleront. Charlie nous annonce des trainées de condensations bien au dessus de 20 000, peut être 24 000.. On continue la grimpette jusqu'à 22 000 faisons un circuit ou 2.. rien .. La présence de bombardier n'est pas confirmé et depuis le temps on aurait du les apercevoir..

Tant pis, on abandonne nos poste pour plonger sur 2 Ki qui croise notre route 6 000 pieds plus bas. 1ere passe, leur lead en prends plein la poire, un coup d'oeil derrière pour suivre les passes des copains, et s'en est un qui part au tapis. Victoire confirmée (aile arrachée) pour qui de droit chez les Echo. Je n'apprendrai que quelque minutes plus tard la perte d'écho 3 (Magik) sur ce passage.

2eme passe , sur ce pauvre Ki resté tout seul 4000 pieds en dessous sans avoir vraiment compris ce qu'il venait de ce passer. L'angle n'est pas bon, j'avorte, perds mon ailier dans la ressource et suis pris en chasse par le survivant au passage. Je distingue du monde au nord est de migaladon, je leur apporte donc mon pote sur un plateau. Gnou l'intercepte 30 secondes plus tard, et crack, le jap plonge vers l'océan, hors de contrôle. Charlie annonce une dca active sur rangoon, je reprends de l'alti et essaie de me mettre sur le chemin du retour d'éventuels japs. Ils passeront en dessous de moi sans que je les vois, charlie les intercepte à 20 km au nord de la base. Les deux japs survivants n'en réchappe pas si j'en crois les 2 boules de feu qui foncent vers le sol. Je réintègre pour la 3eme fois de la sortie le circuit, me pose sans encombre au 2eme essai et fonce au parking du mess déjà bondé.

AV_Partizan

Dispo et position: Alpha 1 (Partizan, Pilax, Gnou, BigBang)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 2 ou 3 Ki endommagés.

Récit: SCRAMBLLLLLLEEEEEE !!!! On a dit SCRAAAAMMMBLLLLEEEE !!! Et béé non ! Nos 20 têtes brûlées discutent tranquillement le cul posé sur le tarmac : “et si on se mettait sur le canal charlie les charlie ? Hein ? T'en dis quoi ? Et pourquoi on se cale pas sur le 107.7 pour avoir les dernières infos du traffic aérien ? Ce serait plus sûr non ?” Et voilà, ça devait arriver, Chennault hurle depuis la tour qu'on à intérêt à vite caler nos miches à 20 000 feets sinon c'est ses feets qu'il va caler sur nos miches !!! Le groupe Alpha s'éxécute et on monte en spiralant au sud de la piste de la RAF. à 19 000, on voit les trainées de condensation que vient de signaler Bed. Il est juste en dessous, elle sont au moins à 24 000 pieds ! Et les voilà qui plongent et disparaissent. On continue de monter pour pas se retrouver dessous. C'est d'ailleurs le groupe Bravo qui annonce être dessous. Ils en ont chacun une bonne demi-douzaine aux fesses. Le temps de voir s'il y a des bombardiers, et finalement en absence de gros lourds, on descend. On voit les groupe de Bed se faire tirer bien plus bas. Merde, ils sont déjà tous en radada. Enfin j'en repère un qui se fait plumer, je l'annonce à Pilax et on l'engage. Le P40 est dégagé. Un coup d'oeil de l'autre côté et je vois encore un P40 engagé. Rebelote. 2 japs touché s avec des traînées. Apparemment 3 groupes sont sur zone. Je reprère un dernier appareil qui remonte vers Rangoon. Je le suis. Je le tire mais je suis vite winchester et les coups au but n'ont pas suffit. Je m'approche en tentant une découpe de l'empennage à l'hélice. Après tout, je suis haut et suffisamment près de ma base pour me poser en plané. Hélas le Ki me distance. Enfin le groupe de 2 pattes me repère et le prend en chasse. Je rentre me poser après 40mn de vol et file à la tour suivre les derniers combats du groupe de 2 pattes et me placer aux première loges pour le spectacle son et lumière de Bolger.

AV_2Pattes

Dispo et position: Charlie leader (n°2 Riri, n°3 Warpig, n°4 Loul)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • Ki-27 explosé en plein vol
  • Ki-27 durement touché qui part en piqué vertical au delà de la VNE
  • Ki-27 qui explose au niveau de Mingaladon
  • Ki-27 touché légèrement mais qui s'écrase au sol quelques secondes plus tard

Récit: Décollage sans histoire. Je fais grimper mon groupe sur l'axe 300°-120°. Bed nous signale des multiples contacts très haut alors que nous ne sommes qu'à 14,000 ft. On passe en régime combat pour prendre de l'altitude le plus vite possible. Plusieurs groupes sont pris à partie par la chasse japonaise, je renonce cependant à me joindre à la fête en cherchant des yeux les bombardiers. J'aperçois des trainées de condensation et met mon groupe dessus. Peut-être ai-je révé ou bien les avons nous perdus. En tous cas, personne sur site. Il faut se rendre à l'évidence: il n'y a pas de bombardiers, mais seulement un maxi paquet de japs venus nous sweeper bien comme il faut. Comme nous sommes à plus de 20,000 ft, j'ordonne a mon groupe de venir chercher des cibles plus bas. Les badins flirtent avec la VNE, ça vibre de partout. Nous apercevons quelques P-40, et enfin nos deux premier clients. Ils volent en formation serrée vers 15,000 ft et font route vers Rangoon. Tally-ho ! Un première passe: je touche, mais insuffisant. Warpig lui ne rate pas le sien qui explose en plein vol. Je refais une passe et fait subir le même sort au deuxième. Plusieurs contacts derrière nous. On regrimpe en nous replaçant. Deux autres japs. Je place une rafale dans l'un d'entre eux, mais elle ne semble pas décisive. Les deux japs sont rapidement descendus. Regroupement vers Mingaladon. La DCA est active et nous désigne un bandit. Warpig (qui a reformé sur moi), m'accompagne tandis que je plonge sur le jap à plus de 400 mph, 600m, légère correction au manche et boom; le jap explose comme un fruit trop mûr ! On remonte vers 15,000 ft. Un nouveau contact au sud, c'est vraiment un festival ! Nous nous approchons, et pensons d'abord qu'il s'agit de deux japs. Mais en fait non: c'est un P-40 qui est derrière. Le P-40 suit le jap depuis une bonne minute et toujours pas de tir. Je m'impatiente et profite d'une manoeuvre du P-40 pour placer une rafale dans le jap sans risquer de toucher mon pote. Le P-40 me laisse la place (merci vieux !) et je me rapproche pour le kill. Une longue rafale qui fait mouche mais le jap vol toujours, il part cependant en piqué vers le sol. Je plonge derrière lui mais renonce rapidement car mon badin s'approche de la ligne rouge; si le pilote n'est pas déjà mort, ça va pas tarder ! Regroupement en altitude. Encore de l'activité du coté de Rangoon. On s'y rend, mais sans doute trop tard: plus de trace des bandit. RTB pour mon flight. Nous sommes en passe de nous intégrer dans le circuit de Mingaladon lorsque j'aperçois des tir de DCA sur la base de la RAF. J'ordonne à tous les appareils en l'air de converger vers la position probable des bandits. Nous les trouvons rapidement au niveau des nuages: deux bandits isolés. Loul (je crois) fais une première passe non décisive. Warpig enchaîne et en explose un en plein vol (décidemment, c'est une manie !). Je prends le deuxième et le touche assez mal, cela semble cependant suffir: le bandit part en spirale gauche et s'écrase quelques secondes plus tard. RTB sans histoire. J'adore ce métier !

AV_Lampatex

Dispo et position: Bravo 3 (Bed, Ice, TeX, Vick)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • un Ki 27 probable

Récit: Scramble !!! Et ces idiots ne savent pas d'où l'ennemi arrive, encore un vol sympa qui s'annonce… Me voilà donc en troisième position. Décollage et on se positionne Sierra 17 et on grimpe en spirale, je ne sais pas pourqoui j'ai du mal à recoller sur Bed… Tout d'un coup, la radio annonce des trainees de condensation. je regarde autour de nous et effectivement…beaucoup de trainees je trouve. Les contacts vont bientôt être au dessus de nous, nous faisont demi tour pour monter et ne pas trop se faire distancer. Je regarde régulièrement derrière et bizarement les contact piquent sur nous. Et m…. ! Ce ne sont que des chasseurs! Bed ordonne un 180° pour faire face. Très bonne décision! Seulement je suis un peu lent a faire mon 180 et je vois littéralement un flot de chasseur nipons qui nous tombe dessus. Je tente de dégager mes coéquipiers mais je n'y arrive pas et me voilà avec au moins 6 ennemis qui me collent au fesses. S'ensuit un moment indécis où je me fais engager et ou je tente d'engager et soudain pouf! plus personne dans le ciel! Je parviens à trouver un japonais et vide toutes mes cartouches dessus. Il pique vers le sol mais je n'arrive pas a voir s'il s'est crashé ou pas. Bon winchester, je rentre à la base et me pause sans problèmes.

Commentaires : J'ai complètement loupé mon rôle de numéro 3, c'était plutôt la panique avec le nombre d'ennemis que j'avais aux fesses et j'ai plutôt oublié de me renseigner quant à la situation de Ice et Vick.. Je suis déçu!

AV_Warpig

Dispo et position: Charlie 3 (2Pattes, Riri, Warpig, Loul)

Statut fin de mission: RTB

Revendications:

  • 1 Ki-27 “splach !”
  • 1 Ki-27 “splortch !”

Récit: Oui, certes, on ne nous a jamais dit qu'il y aurait des bombardiers au sein de la formation ennemie… Mais franchement, qui aurait pu se douter qu'il n'y en aurait pas, hein ? Du coup, effectivement, avec notre leader 2Pattes, nous avons grimpé, grimpé, toujours grimpé à la recherche des Sally tandis que les copains se faisaient engager. Le temps qu'on comprenne notre erreur, les forces alliées et ennemies étaient bien éparpillées.

Quand la décision de rejoindre l'alti des combats a été prise, nous avons rapidement croisé la route de deux Nate qui filaient tranquillement vers Rangoon. Première passe : je marque blanc le leader et frôle la collision… Pfiouuuu… Quelle andouille ! J'oubliais que ça se traînait, ces bébètes là ! Sur ma seconde passe, j'explose son ailier et me refait peur quand je traverse la boule de flammes…

Pendant ce temps, je perds mon ailier Loul, mais rien de grave : j'apprends qu'il est avec Riri. Je reforme donc une paire avec 2Pattes et un autre Nate est envoyé au paradis des avions par mon leader, après que ce dernier a un peu “forcé le passage” devant un autre P-40 qui le poursuivait sans lui tirer dessus. Plus rien dans le ciel ? Un check radio : tout le monde ou presque semble s'être posé. A notre tour, donc ! Seulement voilà, tel le requin capable de déceler une demi-goutte de sang dans 10 000 litres d'eau de mer, 2Pattes, note que la dca de la base de la RAF est active. Plein gaz et rapidement visuel sur deux Nate qui se carapatent. Ils volent en ligne droite… J'en aligne tranquillement un et l'arrose d'autant plus généreusement qu'il me reste beaucoup de munitions. Et boum ! Second lascar à se transformer en boule de feu. On se pose sur la piste 120 (la 30 étant encombrée, nous dit-on) sans souci et on se prépare à payer une nouvelle tournée générale !

AV_Iceman

Dispo et position: Bravo 2 (Bed, Ice, TeX, Vick)

Statut fin de mission: Avion endommagé

Revendications:

Récit: Scramble, encore un !!! On grimpe à la verticale de la base et Bed notre leader indique des trainées de condensations. Virage à droite plein régime: mais voilà que les japs nous piquent dessus : Serrant mon leader dans ses six à moins de 50 m je ne sais pas comment on évite la collision avec tous ces appareils passant sur notre droite et gauche !! Pas le temps de s'occuper des bombardiers qui sont encore trop haut. Des traçantes frôlent mon pare-brise, j'avertie Bed et dégage à droite mais les bandits me suivent toujours. Je pique alors pour les semer mais rien n'y fait….Je me retrouve à l'ouest de la base en dur au ras du sol et compte 8 japs à mes fesses !! J'enchaine toutes les manoeuvres défensives avec mon zinc et demande de l'aide mais personne ne vient…Je me dirige sur la base en me disant que la DCA va m'aider et retrouve Bed touché. Pas le temps de s'attarder, pour Bed plus personne ne le suit mais moi ….des balles traversent mon pare-brise puis c'est mon moteur qui est sérieusement touché, je dois rentré. Arrivant sur la base, la DCA est active, pas le temps de cogiter pendant des heures car mon moteur va serrer, je me pose et un autre P-40 en fait autant mais face à moi : j'écrase les freins et part en autruche….J'apprends que Bed s'est posé, mais qu'en est il de Tex et Vick ?

Compte-rendu

Historiquement

Quatorze Tomahawk prirent l’air en ce 4 janvier 1942, à 12h30. Ils grimpèrent à 20000ft aussi rapidement qu’ils ne le purent. A cette altitude, les pilotes se rendirent compte qu’ils avaient perdu le contact radio avec Mingaladon. Huit hommes restèrent en altitude, tandis que le reste des avions descendit pour tenter de rétablir les communications, en se séparant en deux groupes de trois. Les six P-40 percèrent le plafond nuageux aux alentours de 11000ft. Entre eux et la couverture supérieure s’établissait une épaisse couche cotonneuse. La seconde d’après, le ciel fut empli d’avions rouges et argentés. Les Japonais du 77ème Sentai équipé de Nate attaquèrent, avec efficacité et conviction. Tout autour des six Tigres Volants, des dizaines et des dizaines de chasseurs train fixe leur tournaient autour. Impossible d’appeler les gars au-dessus de la couche ! Impossible aussi de riposter efficacement, l’ennemi était là, trop en nombre. Trois P-40 furent dûrement touchés dans les violents combats, obligeant leurs occupants à se poser en urgence. L’un d’entre explosa au toucher, mais tous les pilotes en réchappèrent. Le 77ème Sentai s’en retourna, sans pertes. Indiscutablement, l’Empire du Soleil levant avait gagné cette bataille.

les_autruches_en_campagne/les_campagnes/avg/mission7.txt · Dernière modification: 2008/11/13 09:40 par av_iceman
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0