Mission 14: Les deux branches de la tenaille

La poche de Kanev a été atteinte et ses défenseurs libérés. Kanev sert désormais de tremplin dans la poursuite de l’offensive sur la branche Est de la tenaille. L’armée sud soviétique toujours en situation défensive cherche à contenir notre avance, elle semblerait manquer de moyens. Nos blindés avec le terrain s’asséchant parviennent à faire des miracles, le moral n’a jamais été aussi haut depuis plusieurs mois. Cependant l’avance se fait à une vitesse telle que le flanc allemand s’étire dangereusement. L’encerclement doit réussir avant que les unités soviétiques ne se ressaisissent et lancent des contre attaques. Notre branche Est est donc fragile sur ses flancs.

La branche Ouest quand a elle, repose sur des bases solides et est sur le point d’atteindre les faubourgs de Kiev. La défense de Kiev est intense, et nos chars vont donc contourner la ville par le sud pour ne pas être trop ralentis. Les missions de la journée sont donc réparties en deux zones totalement distinctes.

Briefing

12 Mai 1942, 8h45 Météo temps partiellement couvert, rafales de vent en dessous de 400m plafond nuageux aux alentours en evolution, mais relativement bas (estimé entre 700 et 1000m)

Emport des Ju88 Bombes au choix et carburant au choix, emport des chasseurs par défaut et 100% carburant

Objectifs Branche Est: Couverture aérienne. Protéger les blindés allemands durant leur progression sur la route allant de Pereiaslov-Rhmelniskii vers Borispol La zone de couverture est la route. Les chasseurs patrouilleront dans un rayon de 20km autour de celle-ci afin de leur assurer une progression en toute sécurité. L’organisation de la couverture aérienne au dessus de la route est à la discrétion du StaffelKapitan. Vous quitterez le secteur en limite d’autonomie. (4 a 6 appareils necéssaires)

Objectif Branche Ouest : Bombardement et escorte rapprochée. Bombardement des défenses soviétiques au Sud Ouest de Kiev pour ouvrir la route de nos blindés par le sud. Des batteries d’artillerie et des unités de blindés sont localisées dans le secteur AN10. Nos blindés en terrain découvert ne peuvent pas faire face a ces défenses bien enterrées. La réussite de l’encerclement dépend beaucoup de ces unités blindées d’élite, elles ne doivent pas être stoppées dans leur élan. Les soviétiques sont assez désorganisés dans leur retraite, ne leur laissons pas le temps de se ressaisir. Des chasseurs seront en couverture aérienne sur le secteur afin de stopper l’intervention de la VVS. La présence ennemie aérienne étant beaucoup moins forte du coté ouest, due a la large présence de Flak dans les environs seulement 2 chasseurs sont necéssaires.)

Les chasseurs escorteront les bombardiers durant cette mission. Vous quitterez le secteur une fois le bombardement effectué.

Bon vol.

Voici une photo de la branche Ouest ou a été repéré l'ennemi.

Rapports des pilotes

ENTRER ICI VOS RAPPORTS DE MISSION (suivre l'exemple ci-dessous)

AV_Magik

Dispo: Barjot ( 6 Ju88 )

Position: 'Barjot Leader (Bolger, Vicking, Lampatex, Bigbang, Yankee)'

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Décollage au 290, regroupement au dessus de Belaia Cerkov, puis cap au 360 à 1500m. On prend un 030 puis 090 en L9 pour se retrouver au sud de Kiev à la recherche des cibles autour de la zone de reco. Les DCA se déclenchent, on attaque en paire avec un dégagement en éloignement de Kiev. J'ai le temps de faire 4 passes.
Le dispo est éclaté et il me semble que les paires sont perdues. Les mitrailleurs signalent des bandits et la chasse entre en action. On peut encore faire quelques passes quand je vois Yankee se faire descendre et la chasse en difficulté. J'ordonne une retraite au cap 225 avant de trouver un village en M9 au dessus duquel on regroupe en cerclant gauche en attente.
Un des chasseurs se fait descendre et je prends connaissance de l'opposition auprès du chasseur restant. Il annonce 5. On fait RTB immédiatement en larguant nos bombes restantes dans les fleuves. On perdra Bolger à l'atterrissage.

Revendications:

  • DCA, chars et artilleries diverses à l'actif de tous les Barjots.

AV_Bolger

Dispo: Barjot ( 6 Ju88 )

Position: 'Barjot 2 (Bolger, Vicking, Lampatex, Bigbang, Yankee)'

Statut de fin de mission: crash à l'atterrissage

Récit: Après avoir causé une première relance après être parti dans le décor, ayant oublié de sélectionner les deux moteurs du JU, je suis tant bien que mal Magik, leader, en formation jusquaux environs de Kiev. Après la première attaque en paire, je peine à le retrouver, et fais une seconde passe à retardement derrière lui. À l'issue d'une troisième passe tout seul, après avoir perdu Magik de vue, je pars sur le lieu de regroupement indiqué par le leader, mes mitrailleurs semblant un peu excités.
Retour ensuite sur Belaia, après avoir vidé mes soutes de 5 paires de SC 50 qui restaient, en raccrochant à peu près correctement la formation des JU encore en l'air un peu en retard (comme d'habitude, diront les mauvaises langues…).
Je rate mon atterrissage, après un gros rebond lors du premier touché de roues, un peu déstabilisé par l'atterrissage semble-t-il mouvementé de Bigbang (je crois) quelques secondes devant moi. Je crashe mon zinc et mon équipage juste en bordure de piste, histoire de laisser le champ libre à Nyv qui rentre se poser en dernier.

Revendications:

  • Participation aux bombardements au sol, sans savoir ce que j'ai touché.

AV_Lampatex

Dispo: Barjot ( 6 Ju88 )

Position: 'Barjot 4 '

Statut de fin de mission: Posé un moteur un peu abîmé par la DCA.
Récit: Notre leader Magik nous mène de main de maître vers le champs de bataille, nous faisons un premier survole de la zone sans apercevoir de cibles. Lors du second survol, ça y est on les repère, Magik et Bolger s'élancent. Vick et moi suivont. Je m'aligne sur une grosse concentration de DCA et lache mes deux gros cadeaux, qui apparement font mouche. Cependant la DCA ne me rate pas non plus et j'ai un moteur qui fume légèrement. Tous les paramètres semblent normaux donc je continue mon vole sereinement. J'effectue une seconde passe en suivant Vick. Lors de la ressource je le perds de vue. J'effectue deux autres passes en essayant de retrouver Vick, soudain mes mitrailleurs me signalent des contacts ennemis, j'en informe le squad et après un moment, Magik nous ordonne de partir sur un 225. Nous nous retrouvons à 10 km de la zone. La chasse étant débordée, nous partons en RTB. Arrivé à la base, je me pose comme une fleur et je vais au bar commander une bière et un schnaps.

Revendications:

  • Participation au bombardement, quelques cibles détruites, manque de précision!

AV_Yankee

Dispo:Barjot ( 6 JU 88 )

Position:Barjot 6 Leadé par Magik ( Ailiers Vic, Tex, Bolger, Bigbang )

Statut de Fin de Mission: Ejecté en Zone ennemie.

Récit: Bien parti, bon dispo, bon Lead de Magik, seulement dernier de la formation ( N° 6 ) peine à regrouper malgré la baisse de vitesse du Leader. Très vite saupoudré, que dis-je fumé par un chasseur eni sur mes six, moteur gauche en feu, gouverne ou dérive arrachée, vrille à plat donc équipage largué illico, posé en territoire ennemi je suppose… Ce n'est pas grave, nous sommes en train d'attendre patiemment la nuit pour nous bouchonner le visage et traverser les lignes bolchéviques afin de rejoindre glorieusement les notres. Nous y parviendons sans souci aucun, ayant tous participés au si dur stage d'évasion. Prêts à tout, nous réussirons……..

AV_Kasp

Dispo: Falcke (4 Bf-109 F-4)

Position: Falcke leader (Ailiers Easy, Shane, Nyv)

Statut de Fin de Mission: Posé sur le ventre à proximité de la base de Kanev, hélice tordue.

Récit: la nav a été la partie la plus longue de la mission ! Je craignais une météo peu sympathique, elle fut beaucoup plus agréable que prévu. On monte à 2500m juste au-dessus des nuages pour faire la nav et éviter toute rencontre inopportune avec la chasse ennemie. Lorsqu'on arrive au-dessus de la route que l'on doit protéger, je détache la paire de Shane à 800m pour regarder où se trouvent nos chars. Je finis par les trouver depuis une altitude plus élevée. Je pousse vers le nord ouest avec Easy, tandis que Shane et Nyv restent sur le secteur des chars. Après quelques minutes de vol, Easy annonce trois contacts dans nos 3h. On monte plein gaz en se dirigeant vers eux. La première passe s'effectue à 500km/h, je touche un moteur et vois les bombes se détacher du bombardier. Je me replace pour une passe sur un autre bombardier. Shane annonce également des contacts et nous, nous en voyons encore ! Cela commence à devenir malsain, même s'il n'y a pas d'escorte, pour l'instant. J'effectue quatre passes en essayant de gagner un peu d'altitude entre chaque. Mais peine perdue, je me fais moucher à 380km/h, et l'huile commence à recouvrir mon pare-brise. Ni une ni deux, je me dirige vers Kanev en prenant de l'altitude. Je me fais quelques frayeurs pour perdre de l'altitude et de la vitesse près de Kanev. Je me pose à une quarantaine de mètres de l'eau, et à une cinquantaine de mètres de la piste balisée. L'avion n'a pas trop souffert, malgré tout.

Revendications:

  • Au moins trois bombardiers bien mouchés sur une passe, mais aucune conclusion flagrante. Un bombardier largue ses bombes sûr.

Compte rendu officiel

  • Bigbang : Participe au bombardement, posé sur une base endommagé
  • Bolger : Participe au bombardement, KIA
  • Easy : Posé en campagne en territoire ami
  • Gnou : 1 appareil probable, KIA
  • Kasp : posé sur une base endommagé
  • Lampatex : Participe au bombardement, RTB
  • Magik : Participe au bombardement, RTB
  • Nyv : RTB
  • Partizan : KIA
  • Shane : Posé sur une base endommagé
  • Vicking : Participe au bombardement, RTB
  • Yankee : Participe au bombardement, ejecté en territoire ennemi

Bilan

Dans la branche ouest le bilan est positif, la plupart de nos tanks ont pu passer grace a l'intervention efficace des Ju88. Dans la branche est le bilan est beaucoup plus mitigé, une grande partie des tanks allemands ont étés détruits par les nombreux bombardiers qui les ont attaqués, mais il en est tout de meme passé plus de la moitié grace a l'intervention desesperée des Bf109.

Promotions et médailles

Bigbang

Pas de changement de grade, reste Oberfledwebel Avec le décès de Partizan, bigbang devient le vétéran de l'escadrille avec 11 missions a son actif.

Nyv

Est promu au grade d'Hauptgefreiter. Le commandant souhaite une longue et fructueuse carrière a ce jeune pilote plein d'avenir fraichement arrivé d'allemagne.

Shane

Est promu au grade d'Hauptgefreiter

Easy

Pas de changement de grade, reste Unteroffizer

Magik

Pas de changement de grade, reste Hauptgefreiter

Kasp

Pas de changement de grade, reste Hauptgefreiter

Lampatex

Pas de changement de grade, reste Unteroffizer

Vicking

Pas de changement de grade, reste Unteroffizer

Yankee

Pas de changement de grade, reste Hauptgefreiter C'est a proximité de Kiev que Yankee a du s'ejecter, fortement endommagé par la chasse ennemie. Après une belle frayeur et quelques poils roussis due a son ejection de son appareil en flammes, Yankee est arrivé a peu près intact au sol. La percée réussie de nos chars lui a permit de rejoindre nos lignes peu de temps après. C'est avec une ovation que ses camarades l'ont recu. Yankee a dû payer sa tournée au mess plusieurs fois de suite en guise de punition pour la frayeur qu'il a causé a tous. Ses camarades ont dû lui rendre ses affaires qu'ils s'étaient deja partagés. Yankee leur en a quand même voulu de l'avoir “liquidé” aussi rapidement !!!

Bolger


C'est a son retour de mission que l'Obergefreiter Bolger a trouvé la mort dans son crash a l'atterrissage.

Gnou


C'est lors d'un combat difficile face a un ennemi en surnombre que Gnou a perdu la vie lors de cette mission.

Partizan


Hélas c'est aujourd'hui un bien triste jour pour l'escadrille, nous perdons notre vétéran et Leutnant en même temps, le seul pilote qui avait survécu a toutes les missions depuis le début de la campagne, cette 14ème mission aura donc été sa dernière. Face a de très nombreux chasseurs ennemis, il n'a pas pu tenir le coup, étant un bombardier emérite, c'était son 1er vol en Bf109, cela ne lui aura pas porté chance. C'est le coeur lourd que ses camarades l'ont porté en terre aujourd'hui.

Statistiques

3 morts parmi nos pilotes. 4 avions perdus. 4 appareils legerement endommagés 1 chasseurs ennemi probable et plusieurs bombardiers ennemis endommagés

Depuis le début de la campagne les statistiques de l'escadrille sont de:

49 morts parmi nos pilotes 219 sorties 137 victoires aériennes 114 missions de bombardiers effectués

Conclusion

Les deux missions sont réussies, meme si le coté est a beaucoup plus souffert des attaques ennemies, la jonction des deux branches de la tenaille est en bonne voie.

Les pertes ont étés importantes du coté des chasseurs lors de ces deux missions, mais ce sont principalement des appareils posés en campagne, qui devront donc être récupérés et remis en état.

Comme vous avez pu le constater, les attaques de bombardiers ennemis en grand nombre et par vagues très raprochées empechent toute tactique et détruisent très rapidement l'avantage d'altitude initial. Lent et a faible altitude, vous perdez tout avantage face a des bombardiers et devenez des cibles faciles.

Plus de nouvelles dans le courant de la journée.

les_autruches_en_campagne/les_campagnes/kesselschlacht_von_nezhin/mission14.txt · Dernière modification: 2008/07/17 16:48 (édition externe)
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0