Mission 15:L’évacuation de Nezhin commence

Les russes dans leur retraite ne sont pas parvenus à se réorganiser, nos troupes ont réussi leur jonction, Il reste à réduire les poches de résistance. Kiev faiblit de jour en jour, ce n’est plus qu’une question de temps pour que la ville tombe. Une percée décisive a permit d’atteindre la poche de Nezhin a travers les lignes ennemies, mais nos services de renseignements nous rapportent de mauvaises nouvelles. Staline excédé par la résistance inattendue des troupes allemandes de la poche de Nezhin et par la perte imminente de plusieurs divisions de son armée Sud, a donné l’ordre d’en finir avec les résistants de Nezhin, Selon ses termes « Ce n’est pas quelques divisions épuisées et mal équipées qui tiendrons tête a mon armée rouge.», De très importants renforts russes arriverons d’ici peu sur le front. L’avance allemande pourrait donc très bien être stoppée voir pire d’ici peu de temps, Il n’y a pas une minute a perdre pour procéder a l’évacuation de la poche de Nezhin qui présente un dangereux saillant dans le front. Elle va donc débuter dès aujourd’hui. De premiers convois vont profiter du couloir pratiqué dans la défense soviétique pour rejoindre le front, d’autres suivront au fur et à mesure, ce qui permettra une évacuation progressive Le front Est sera abandonné par replis successifs. Vu la quantité d’hommes à récupérer, cette opération va prendre un certain temps, et ne se fera pas en une fois. L’évacuation de la poche de Nezhin permettra de raccourcir le front ce qui est toujours un avantage appréciable quand on ne possède pas la supériorité numérique et libérera aussi d’importantes forces mobilisées sur ce secteur. Les bombardiers devront attaquer les forces ennemies qui tiennent encore position de part et d'autres de la route qui va de Kiev à Kozeliets afin de les fixer sur leurs positions. La surveillance des chasseurs s'opérera tout au long des 40km séparant Brovri en AP11 de Kozeliets en AS14. L’objectif de ces bombardements est d’empêcher toute tentative de harcèlement sur nos convois. Un Storch vous assistera durant cette mission en vous désignant les cibles potentielles. Cet appareil sera vos yeux, il décollera du petit terrain de fortune de Darnitsa secteur AO10 et devra se poser a Nezhin, l’ordre vient de très haut. Des opérations sur les infrastructures des voies de communications Soviétiques viennent d’être lancées, ces unités ont pour consigne de ne pas s’approcher de votre zone d’opération.

Briefing

14 mai 1942, 9h30 Météo temps peu couvert, plafond nuageux 1100m.

Emport des Ju88 Bombes au choix, emport des chasseurs et du Storch, par défaut

Objectif du Storch: Signaler aux bombardiers les positions d’artilleries ou de concentration de troupes pouvant menacer nos convois sur la route de Kozeliets a Kiev et apporter d'importants documents a la base de Nezhin. Le Storch ne doit pas s'attarder sur zone, il devra simplement précéder les bombardiers en survolant la route et signaler par radio au passage les positions à bombarder, puis continuer son chemin pour se poser a Nezhin et remettre des documents au commandant de la base. Il est fortement recommandé au pilote du Storch de ne pas trop s'approcher des zones ennemies, elles pourraient être équipées de DCA. Il est là avant tout pour faciliter le travail des bombardiers.

Objectif des bombardiers : Attaquer les objectifs désignés par le Storch et qui pourraient menacer les convois qui descendent de Kozeliets a Kiev. La mission des bombardiers se finalisera une fois leur emport vide.

Objectif des chasseurs : Assurer une protection rapprochée des bombardiers sur cette voie d’évacuation et du Storch jusqu'à Nezhin. La mission des chasseurs se terminera lorsqu’ils seront arrivés en limite d’autonomie ou lorsque les convois seront sortis de cette vois d’évacuation et que le Storch aura atterri. Nous avons de la Flak sur Kozeliets, en cas d’avarie la piste de Nezhin reste opérationnelle.

Bon vol.

Rapports des pilotes

AV_Gnou

Dispo: Gustav (2x JU88 )

Position: 'Gustav leader (Loul en 2)

Statut de fin de mission: KIA (Q12)

Récit: Début de mission tranquille, bon regroupement de Loul. Heureusement, car cette prise de lead bombardier sur le pouce me fait quelque peu monter la tension.
À peine Kiev passée que Loul annonce des tirs au sol à 11h, à droite de la route en Q11-12. On plonge dessus, 2 positions sol-sol identifiées. Elles ne tardent pas à se multiplier, pour devenir 3 grosses positions, gorgées de flack qui ne se révèlera qu'à courte distance !!!
Salement endommagé, mais mon pâté est quasiment nettoyé. Durant ma ressource, j'aperçoit Loul qui entamme sa 2e passe. Sur son passage, une position s'allume. Suffisament haut, 1000m, je serre un peu pour ne pas perdre le visuel… Fatal Error, les ailes manquent d'étanchéitié.
Malgré un pseudo rattrapage, l'avion ne tient plus, je chute lamentablement. “Ne pas confondre vitesse et précipitation !”, me dis-je en lâchant un “Merde…” sur la fréquence.

Une mission qui semblait bien alléchante, je regrette qu'elle se soit si vite achevée pour moi, sur si belle erreur surtout ^^ !

Revendications:

  • pâté de véhicule en Q12 pad2

AV_Bigbang

Dispo: Bertha (6 JU 88 )

Position: Bertha 3

Statut de fin de mission: Avion posé sain et sauf près de l'infirmerie et du Mess.

Récit: Navigation à la suite du Leader au nord puis obliqué au 040 pour se rendre sur le point de bombardement à 1000m. Nous entamons notre passage de bombardement après beaucoup d'hésitations. En fait, tourner en rond avec des DCA légères qui vous plombent sans se faire remarquer celà devient vite enervant. Mon mitrailleur Hans y a laissé la vie : un pruneau soviet l'a eu. 11 missions avec ce bon vieux Hans, toujours fidèle et protecteur! A propos de protection, je n'en ai plus maintenant ! manquerait plus de se faire engager par un pirate soviet et mon arrière train risue gros surtout que les chasseurs sont partis en vadrouille. Bon, on leur fait confiance, ils ont droit de vivre leur vie mais pas la perdre. Aller et retour le long de la route. Les Falkes nous signalent un campement à l'ouest d'un village (?), on regroupe, on repère les tirs, on engage. On vide avec Nyv nos munitions restantes en trois passes.Puis, allégés, RTB au 215 avec Nyv 3 Kms derrière qui fume.Je fais un 360 pour se regrouper. Un peu de dca sur le retour,mais rien de bien méchant.Posé et garage pour rejoindre Irma au mess. Je porte un toast à Hans et ferai en sorte qu'il ait des funerailles mémorables.

Revendications:

  • Cibles diverses

AV_Partizan

Dispo: Engels (4 BF109 )

Position: Engel 2 (Kasp, Partizan, Iceman, Pilax)

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Nav tranquille derrière mon leader à 2000m en escorte du groupe Gustave. Après avoir vu les premiers bombardements dans le couloir au nord est de kiev, et entendu Gnou se vautrer… (hélas), un ju88 nous a appellé à la rescousse suite à l'apparition de 2 bandits. Derrière Kasp je suis. 4 autres bandits apparaissent. Kasp en descend un, Pilax également, vient mon tour en fin de ressource, puis Ice… enfin…là c'était plus match nul. Pilax entre temps avait annoncé que sa passoire partait en rtb, puis Kasp en a profiter pour faire fumer noir l'avant-dernier bandit. Apparemment Warpig à la rescousse s'est chargé du dernier. Retour à l'escorte, Kasp nous emmène faire une reco plus au nord est, où nous trouvons un campement fourni en DCA. Les 2 JU restant, Nyv et Bigbang, nous rejoignent pour écraser tout ça sous leurs bombes puis partent en RTB. Kasp donne le signal d'une attaque en rase-motte. Piqué, tir au canon sur de l'artillerie, puis retour en protection haute sur nos 2 bimoteurs. Les 4 109 du premier groupe partant en tête suite à un appel d'urgence de la base. Arrivé sur Belaia, tout le monde se pose, je clôture le bal en venant me parquer en dernier.

Revendications:

  • un bandit explosé au canon.
  • je confirme 2 pour Kasp.

AV_2Pattes

Dispo: Falke (4 Bf-109, leader: Warpig)

Position: Falke 3 (Peetch en 4)

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Décollage sans histoire, on reste au contact de “nos” Ju-88. Soudain, en croisière, l'un d'entre (Yankee) eux perd le contrôle et s'écrase pour une raison indéterminée; ça commence bien ! De son coté, le Storch de reco se fait descendre par la DCA. On arrive donc sur le corridor d'évacuation de la poche en étant à moitié aveugle. Notre groupe est soudain pris pour cible par une DCA dense (lourde et légère), on accélère en signalant le site au Ju. Le groupe Engel signale alors un engagement au nord de notre position, puis appel à l'aide car il y a moins 6 bandits ! Le temps de les rejoindre, Pilax est déjà descendu (il parviendra heureusement à se poser en catastrophe dans nos lignes). Sur site de multiples contacts sont visibles. Falke leader plonge vers les contacts plus bas tandis que je reste en couverture haute. Nous croisons des les trois 109 du groupe Engel qui abattent sous nos yeux un bandit. 2 minute plus tard, nous sommes également témoins d'une collision dramatique entre Iceman et un autre bandit. De son coté, Falke leader a descendu un bandit. Le ciel est clair. Nous tournons un peu avec les Ju au dessus d'une concentration d'artillerie qu'ils traitent. Alors que Falke leader hésite à nous lancer dans des passe de straffing sur le même objectif, la base appelle à l'aide: au moins trois bandits straffent là-bas. 200L restant, on repart plein pot vers notre base. A moins de 5km de celle-ci, nous apercevons un contact bas qu'on engage. Il s'agit d'un I-153. Je fais sur lui une première passe semi frontale à forte déflection: je le touche entre le moteur et le cockpit mais le russe poursuit sa route. Une barrique en ressource pendant que Falke leader fait aussi une passe (il touche sans être décisif), puis je replonge en m'appliquant. Je place une rafale d'un quart de seconde dans le plan droit qui arrache un aileron et laisse un énorme trou. Le russe plonge vers le sol et s'écrase; pas de parachute. Je m'intègre avec Peetch dans la foulée. Mauvaise com dans le circuit, Riri et Peetch se bousculent un peu en finale. Alors que je remonte le taxiway nord, je vois Peetch percuter Riri au roulage: deux morts.
Revendications:

  • un I-153, plan droit troué, qui s'écrase à moins de 5km de la base


AV_Iceman

Dispo: Engels (4 BF109 )

Position: Engel 3 (Kasp, Partizan, Iceman, Pilax)

Statut de fin de mission: Mort

Récit: Décollage sans encombre, ça fait du bien de retrouver les copains après une si longue absence. Très bonne nav de notre leader Kasp ( régime moteur, sortie cap etc….) ou nous pouvont surveiller de près les JU-88. Après les passes des JU-88, 2 contatcs ennemis les attaquent : Kasp et Partizan prennent celui de droite et je prends celui de gauche avec Pilax. Alors que nous mettons plein régime, 2 autres contacts sortent de nul part! J'en prends un en chasse et le fait fumer blanc ( j'évite de justesse la collision, ou la 2nde me sera fatale un peu plus tard….) , Pilax me perd dans cette poursuite ( à cause de moi ne lui ayant pas indiqué mes évolutions je pense …).
A ce moment, Pilax se dit attaquer et touché. Je vois un 109 fumé noir avec 2 contacts derrière lui,: je fonce dessus mais les bandits le lache….je reprends un peu d'altitude, et vois Pilax( enfin je crois ?) avec un 109 qui lui colle le train !! Kasp me demande de le laisser…Je repère 2 bandits niveau bas, en informe notre leader et je fonce dessus, ces deux la font une sacrée ressource en remontant, j'aligne le 2nd, le touche mais j'arrive beaucoup trop vite et ce c** n'a aucune vitesse ! collision ……. Grosse erreur de ma part….

Revendications:

  • rien

AV_Warpig

Dispo: Falcke(4 Bf 109)

Position: Falke leader (n°2 Riri, n°3 2Pattes, n°4 Peetch)

Statut de fin de mission: RTB

Récit: On escorte le groupe Bertha de Ju-88 emmené par Easy, 500 m plus haut qu'eux, soit à 1500 m. La formation est bien tenue, un régal ! Arrivés au nord-est de Kiev, on voit un de nos convois sur la route attaqué par des positions au sol dans un hameau en Q11. A peine le temps d'indiquer ça à nos bombers qu'on apprend que le second groupe de 109 de Kasp est attaqué, un peu plus au nord. On y part ventre à terre. J'aperçois un La-GG qui asticote un Ju-88, qui est marqué. Je plonge sur lui, mais il va vite, et poursuit le Junkers vers le sud. Tant pis, je passe en mode sniper : j'allume à plus de 500 m, et le marque blanc. Il part en virage gauche et toujours de loin, je l'aligne. Seconde rafale, il est marqué noir. Un yoyo bas et je lâche une dernière rafale qui l'enflamme. Je dégage et poursuit l'escorte des Ju-88 restant avant le retour à Belaia. On nous indique que la base est attaquée, donc croisière très rapide pour voir finalement un I-153 survivant partir vers l'ouest. Tout le monde y va de sa passe en boom & zoom ; je le touche sans gravité et c'est finalement 2Pattes qui décroche la timballe. Atterrissage sans souci. Ou presque. Oui, bon, ok, atterrissage dégueu et rebondissant, peut-être un peu trop décontracté sur ce coup !

Revendications:

  • 1 La-GG enflammé en R-13

AV_Shane

Dispo: Crevette (1 Fi156 Storch)

Position: 'Crevette Leader' Statut de fin de mission: Ejecté en territoire ami

Récit: Je rejoint dans ma petite bagnole mon Storch qui s'ennuit tout seul sur son bord de route, heureusement les gars ont eut la bonne idée de baliser tout de meme avec qq feux le bout qui me servira a décoller. Hop, mise en marche du moulin, ca ronronne. Je met les volets, , verrouille la roulette et hop, 80% de gaz, ho, la vache je suis deja en l'air, mais ca decolle dans un mouchoir de poche ce bastringue. Cool, je grimpe peu a peu et me retrouve aux alentours de 950m. ca ira parfaitement pour voir les objectifs au sol. dans mes 6 je vois Kiev qui s'eloigne (TRES LENTEMENT) mais c'est que ca avance pas ce bouzin. Bon, je sors les rames et commence ma looooooooooongue nav… la route zigzague en dessous en passant pres de forets et de petits villages. au fur et a mesure j'informe les copains de ce que je ne vois pas, car toujours rien a l'horizon, mais c'est que je m'ennuirais presque la dedans. ho ho, mais qu'est ce donc ? un gros champignon rougeatre, aurais je trop fumé ? ah tiens un autre et un autre.. mais ce ne sont pas des elephants roses, Ho la vache mais c'est de la dca lourde. ils m'ont reperé et bien reperé. et moi je ne vois toujours rien. je zigzague tantot a droite tantot a gauche de la route, accompagné par mon chapelet de champignons hallucinogenes. je commence a transpirer, car les explosions se rapprochent. aaaaaah, ben voila, je vois au moins 2, 3 non 4, oups, 5 dca legeres qui s'allument pres d'un petit hameau , je le signale aux potes et m'eloigne rapidement (enfin rapidement, a la vitesse d'un escargot asthmatique quoi). et alors que je ne vois plus les dcas legeres et que les champignons de la dca lourde commencent a s'espacer. je me dis, ah, bon ben en voila un de reperé. je m'en suis bien tiré. faudra que j'aille ecrire une lettre a ma gretchen, voir des fois si je ne suis pas cocu. et Poum, Crac, mon aile droite s'en va en fumée, et mon piege commence a tomber (bcp plus vite d'un coup. voila la solution pour le faire avancer ce lourdeau, lui enlever ses ailes.) Bon ben c'est pas tout ca, mais hop, un petit message radio pour informer que fini, a pu Storch, et je saute. heureusement le parachute se deploie correctement et je me pose sans encombres pres de la route. Y'a pu qu'a esperer que les chenillards voudront bien me prendre en stop. en esperant qu'ils parviennent jusqu'ici au moins.

Revendications:

  • 1 site d'artillerie et de dca lourde et legere reperé a droite de la route juste apres l'un des petits hameaux, je ne me souviens plus de ses coordonnées, mais au moment ou je l'ai signalé, je les ais décrites.

AV_Kasp

Dispo: Engel (4 Bf-109 F-4)

Position: Engel leader (avec Partizan, Iceman et Pilax)

Statut de fin de mission: RTB

Récit: Décollage tranquille en regroupant par la gauche en s'élevant dans les airs. On monte à 2000m, Gnou ayant annoncé faire sa nav à 1000m. Le groupe Engel se place sur la gauche du dispo de six Ju-88. Rapidement, Yankee dévisse. On continue notre périple jusqu'à se trouver à la verticale du corridor. Les deux groupes de Ju-88 ont du mal à se repérer l'un par rapport à l'autre. Gnou finit par trouver la position indiquée précédemment par Shane en Storch, et débute son attaque, avec Loul à ses côtés. Après quelques dizaines de secondes, j'aperçois Gnou percuter le sol 2000m plus bas. Loul décide alors de pousser vers le nord est, le long de la route. Rapidement, Loul signale que ses mitrailleurs bougent. Je cligne un peu des yeux, ça n'a pas manqué : deux contacts plongent sur le Ju-88, et nous sommes un peu loin. Il nous faut une trentaine de secondes pour piquer sur les contacts. Je répartis les chasseurs, quand je vois quatre nouveaux contacts juste au-dessus de nous. Ils foncent sur Loul, qui ne peut guère résister longtemps, tout seul. Je fais une passe sur un LaGG, que Partizan reprend et termine. On se perd un peu dans le combat, tandis que Pilax signale avoir quatre morpions aux fesses. Je retrouve Partizan et me place derrière un LaGG. Une rafale de moins d'une seconde l'enflamme aussitôt. Je dégage, et je vois un LaGG fumant suivi d'un 109… J'annonce qu'il ne faut pas suivre les contacts fumant, je ne sais pas si cela a été bien compris. Toujours est-il qu'Iceman aussi dans le secteur annonce deux contacts plus bas, des LaGG. On plonge dessus, Iceman prend le chasseur à l'arrière, et le percute d'une traite ! Je prend le premier au milieu des débris, et après quelques rafales, je réussis à lui faire dégager de grosses volutes de fumée noire.
Plus aucun contact hostile dans le ciel. Les Falcke et les Ju-88 des Bertha sont dans les environs. Peu de cibles au sol restent visible. Je pousse vers le nord-est avec Partizan, on est pris à partie par la DCA à dix kilomètres de Kozelec : il y a de l'artillerie en dessous ! Bigbang et Nyv font trois passes et explosent la plupart des affûts ennemis. Ma paire plonge à leur suite, je vise un canon derrière un sac de sable sans grande conviction et ne fais pas mouche. On prend dès lors un cap retour 210 pour se placer au-dessus des Ju-88. Tandis que les Falcke prennent de l'avance, on reste avec les Bertha, qui se posent sans encombre. Il en sera de même pour nous. Jolie mission Partizan !

Revendications:

  • un LaGG enflammé
  • un LaGG dégageant une grosse fumée noire

AV_Pilax

Dispo: Engels (4 BF109 )

Position: Engel 4 (Kasp, Partizan, Iceman, Pilax)

Statut de fin de mission: Ejecté en territoire ami

Récit: Décollage sans problème, sous le lead très propre de Kasp. Nous tournons pour surveiller les bombers. Loul appelle à l'aide, Kasp repère 2 contacts et nous ordonne d'attaquer le contact de gauche. Je m'exécute en suivant Iceman. Je me place derrière le contact et l'enflamme. Je prends ensuite du plomb, j'appelle à l'aide. Quelques secondes plus tard je prends à nouveau du plomb dans une frontale avec 2 yak. Là, ça commence à aller mal, touché de partout, huile sur le pare brise, je décide de rompre. Mon moteur me portera dans un bruit angoissant jusqu'au environ de Darnica où je saute pour retrouver nos troupes. Tout c'est passé tellement vite que c'est toujours confus dans mon esprit. Je ne pense pas que nous ayons fait trop d'erreurs. Les rouges nous sont tout simplement tombé dessus.

Revendications:

  • 1 yak enflammé

AV_Peetch

Dispo: Falke 4 (4 bf 109)

Position: 'Falke 4 (Warpig, Riri, 2pattes, moi-même)'

Statut de fin de mission: Mort (peut-etre a voir suivant le trac, peut-etre une possibilité d'extraire un corp carbonisé)

Récit: Rien à ajouté par rapport à 2pattes, Je l'ai couvert durant la mission (facile à suivre grace à la fumée) et je me suis stupidement emplafonné Riri à l'atterro.

Revendications:



* rien

AV_Easy

Dispo: Bertha (4 Ju 88 )

Position: 'Bertha leader (Yankee, Bigbang, Nyv)'

Statut de fin de mission: KIA by a sniper Q12

Récit: Je prends le lead du dispo Bertha pour une mission de protection de convoi sur la route de Kiev. On part au nord pour contourner la poche rouge au sud de Vasilkov. Heureusement que j'avais des ailiers expérimentés qui ont su tenir une belle formation. A mi-chemin entre notre base et Kiev Shane annonce notre objectif et Q11-Q12 avant que sa radio soit rendue sous silence. Arrivé sur zone on se retrouve nez-à-nez avec un déluge de grosse DCA! J'ordonne un demi tour pour se donner le temps de réfléchir et essayer d'obtenir des infos plus précises de notre escorte. Ceux-ci annonçant que nos convois étaient engagés par les troupes ennemies, je ramène le dispo sur zone pour essayer d'anéantir les troupes au sol. S'ensuit 15 minutes désastreuses où je n'arrive pas à repérer les cibles, et du coup incapable de donner le moindre ordre cohérent à mon dipso. Proche du désespoir, j'arrive enfin à repérer des véhicules, et alors que je m'aligne pour une passe de bombes, je me prends une balle de 12mm dans la tempe gauche, tué sur le coup, et je m'explose avec 2 tonnes de bombes au sol. Easy RIP.

Revendications:

* nada…

indicatif du pilote

Dispo: Toto (nombre et type d'appareils)

Position: 'Toto leader (composition du groupe Toto)' ou bien 'Toto 3 (leader nom du leader)'

Statut de fin de mission: RTB ou KIA ou ejecté (donner détails si nécessaire)

Récit: Le récit (en italique pour être plus digeste) peut être en plusieurs paragraphes mais ne doit pas utiliser d'émoticons. Si vous avez des commentaires (genre: “top mission”, “mission pourrie”, etc). C'est dans le forum que ça ce passe.

Revendications:

  • revendication 1
  • revendication 2

etc

AV_Loul

Dispo: Gustav (2x JU88 )

Position: 'Gustav 2)

Statut de fin de mission: (Ejecté Q12), parachute ecrasé au sol

Récit: //Début de mission tranquille, regroupement sur Gnou. Tir Sol Sol identifié. on pique pour 1ere passe. Chars Camions et DCA On se fait pas mal akllumé. Seconde passe quend Gnou se fait descendre. A ma 3eme passe, je reprend plein Nord Est quand je signale une certaine nervosité de mon mitrailleure. 4 contacts Haut dans mes 11h en train de piquer. J'entends la cavalarerie foncer à mon secours (Groupe Kasp) Sur leur première passe mon aile droite morfle bien, alors je décide de me mettre en cercle défensif et attendre nos chasseurs. Malheureusement une seconde passe trés violente coupe mes commandes et alors plus qu'une solution , Sauter !

Revendications: Véhicules lourds et légers + DCA

Statut de fin de mission: Ejecté en Q12 11 (parachute ecrasé au sol)

Compte rendu officiel

  • 2pattes : 1 appareil détruit, RTB
  • Bigbang : Participe au bombardement, RTB
  • Easy : Participe au bombardement, KIA
  • Gnou : Participe au bombardement, KIA
  • Iceman : KIA
  • Kasp : 2 appareils détruits, RTB
  • Loul : Participe au bombardement, ejecté en Q11 Q12, Parachute ecrasé au sol.
  • Nyv : Participe au bombardement, RTB
  • Partizan : 1 appareil détruit, RTB
  • Peetch : KIA
  • Pilax : 1 appareil détruit, posé en campagne
  • Riri : RTB très endommagé
  • Shane : Participe au bombardement, Ejecté en territoire ennemi
  • Warpig : 1 appareil détruit, RTB

Bilan

Grace a l'intervention efficace des Ju88, la plupart des vehicules des nombreux convois venant de Kozeliets ont pu rejoindre Kiev sans encombre. Mais les Ju88 ont beaucoup souffert de la dca ennemie particulierement nourrie. Quelques épaves jalonnent toutefois la route de la liberté, pour les courageux défenseurs de Nezhin. Mais ce n'est que le début de l'évacuation. Du coté de la chasse, la surprise a été complète, et nos chasseurs en ont subi les conséquences. Le plus dommage reste les nombreux accidents qui viennent endeuiller notre escadrille.

Promotions et médailles

2pattes

Est promu au grade de Hauptgefreiter

Bigbang

Est promu au grade de Leutnant

Easy


A trouvé la mort lors de cette mission abattu par la dca.

Gnou


Est Promu au grade d'Obergefreiter a titre posthume, Gnou a été abattu par la chasse ennemie aux abords de Kiev.

Iceman


Est Promu au grade d'Obergefreiter a titre posthume, Iceman a percuté un chasseur ennemi lors du violent combat qui s'est déroulé au dessus des convois evacuant Nezhin.

Kasp

Est promu au grade d'Unteroffizer, L'Unteroffizer Kasp s'est particulièrement distingué lors de cette misison en abattant 2 appareils ennemis lors du gros combat qui s'est déroulé dans le couloir d'evacuation de la poche de Nezhin.

Loul


Après un bombardement réussi qui a porté de rudes coups a l'artillerie soviétique, Loul a été engagé et abattu par la chasse ennemie en Q11 Q12, son apareil après une vrille rattrapée de justesse a été engagé dans un piqué qui n'a laisé d'autre choix a Loul que de sauter. Hélas, ejecté a trop basse altitude, son parachute ne l'a pas ralenti assez, et c'est a l'état de crêpe bretonne qu'on a retrouvé son corps.

Partizan

Est promu au grade d'Hauptgefreiter et signe aujourd'hui sa première victoire contre l'ennemi.

Nyv

Pas de changements pour Nyv

Peetch


C'est après une mission sans histoire que l'Hauptgefreiter Peetch qui tout au long de sa carrière n'aura pas tiré une seule cartouche, au moment d'atterrir a apercu trop tard l'appareil de son camarade L'Unteroffizer Riri qui venait de se poser devant lui, afin d'eviterla collision, Peetch a ecrasé les freins faisant capoter son Bf109. L'appareil a continué sa glissade et est tout de meme venu percuter l'avion de Riri. Peetch, bloqué dans son cockpit par la verriere qui n'etaitpas ejecté a eut une mort atroce, pris dans les flammes de son chasseur.

Pilax

Le Leutnant Pilax enregistre sa 18,5ème victoire a son palmarès. Pilax s'est fait une belle frayeur assailli par une meute de russes, sans doutes très au courant de ses exploits, ils ont tenté de s'en débarrasser, mais heureusement Pilax est parvenu a s'enfuir, moteur fumant et couinant, il s'est ejecté au dessus de nos lignes.

Riri


Au terme d'une mission plutot réussie dans l'ensemble, l'Unteroffizer Riri venait de poser son Bf109 et commencait a evacuer la piste a petite allure lorsque son appareil a été violemment embouti par celui de son camarade l'Hauptgefreiter Peetch. L'aile droite du 109 de Riri a été arrachée et Riri a heurté violemment son Révi, perdant connaissance. Pendant ce temps, l'appareil de Peetch qui a capoté suite au freinage brutal qu'a tenté de faire celui ci, prenait feu. Riri n'a repris connaissance que pour entendre les affreux cris de souffrance de Peetch en train de griller a feu vif a quelques mètres de lui. Riri n'a eut que le temps de sortir de son appareil avant que les pompiers n'arrivent sur le lieu du drame. Riri a été transféré dans une cellule psychologique durement secoué par le décès de Peetch.

Shane

Le jeune Shane aux commandes de son Storch n'aura pas volé bien longtemps, a peine 15mn après le début de sa reconnaissance, il a été abattu par la dca ennemie dans le couloir de la mort situé entre Kozeliets et Kiev, il a toutefois eut le temps de révéler l'une des positions de l'ennemi avant de s'ejecter. Il a été récuperé par l'un des convois en provenance de Nezhin.

Warpig


Le Leutnant Warpig a encore abattu un appareil ennemi aujourd'hui, sa hantise des U2 ne semble plus qu'un mauvais souvenir pour lui. Il recoit aujourd'hui la croix de chevalier pour ses 13 victoires contre l'ennemi et ses 2 bombardements réussis.

Statistiques

5 morts parmi nos pilotes. 6 avions perdus. 1 avion irreparable 6 chasseurs ennemis détruits

Depuis le début de la campagne les statistiques de l'escadrille sont de: 54 morts parmi nos pilotes 117 missions de bombardiers effectués 143 victoires aériennes

Conclusion

L'évacuation de la poche de Nezhin a commencé, mais déjà les pertes sont sevères, l'ennemi ne relache pas la pression. Les convois d'aujourd'hui ont subi peu de pertes mais a quel prix ? de nombreux morts dans nos rangs viennent endeuiller notre escadrille qui perd ses pilotes comme les arbres perdent leurs feuilles en automne.

Ne relachez pas votre effort, l'évacuation continue. Pour enrayer l'hemorragie, une opération audacieuse est en cours de préparation. plus de nouvelles dans la journée.

les_autruches_en_campagne/les_campagnes/kesselschlacht_von_nezhin/mission15.txt · Dernière modification: 2008/07/17 16:48 (édition externe)
chimeric.de = chi`s home Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0